LE CLUB DE DEMAIN

En France, depuis des décennies, toutes les structures ont beaucoup évolué, les générations ont évolué et nous sommes faces aux millenials et à la génération Z. Les associations sont parmi les seules à rester dans un cocon qui n’a pas bougé et qui à du mal à s’adapter aux nouveaux modes de vie et de consommation.
Nous mettons en place plusieurs axes de travail qui seront des pistes afin d’identifier “Le club de demain”.

 

CHANGER LA GOUVERNANCE

Sans bousculer la structure de base, qui est le bureau, l’équipe technique et les bénévoles, nous allons collaborer de façon horizontale grâce aux nouveaux outils digitaux. Une méthode agile qui va permettre d’engager plus d’acteurs de façon ponctuelle ou régulière dans les différents projets du club.

 

DIVERSIFIER LES RESSOURCES

En gardant comme base nos groupes de jeu classique, avec une cotisation par adhérent, nous allons proposer différents services annexes. Accueil des anniversaires pour nos jeunes, adhésion à la carte, organisation d'événements pour les entreprises présentes dans nos créneaux, collaboration avec les établissements proches du club (CE, EMP)

 

SAVOIR INTERAGIR AVEC SON ENVIRONNEMENT

En diversifiant nos ressources, nous avons mis en place des produits qui correspondent aux attentes des structures environnantes. Cela permet égalements de faire évoluer l’association en accord avec la commune et son écosystème. C’est du win-win.

 

CRÉER UN LIEU DE VIE

Malgré les différentes évolutions de consommation, il y a un facteur génétique qui ne changera jamais, c’est l’envie de partager avec un groupe. Le tribalisme, un sentiment d’appartenance et d’identité sociale et culturelle. Développé grâce aux manifestations internes et outils de fidélisation, elle va nous permettre de créer un lieu de vie pour nos adhérents. Ce sera un des éléments déterminants sur notre axe de travail 2018/2024, et aidera au plan santé sur les ados et les écrans.

 

LE SPORT SANTÉ, UN BESOIN BIO PSYCHO SOCIAL

Si les associations ont un part déterminante sur la prévention depuis leur existence, elles sont également un outil existant qui n’est pas exploité sur différentes pathologies. Nous allons utiliser le tennis de table pour accompagner les patients atteints de la maladie d’Alzheimer et les personnes en rémission d’un cancer. Nous sommes déjà en contact avancé avec France Alzheimer, la CAMI Sport et Cancer et l’Institut Rafael. Ces acteurs de l’accompagnement sont très enthousiastes par le projet.

 

 

Article Le Parisien paru le 09/11/2018

"Pour rester jeune, jouez au tennis de table"

Selon certaines études, la pratique du ping-pong permettrait de se protéger contre les troubles de la mémoire. A Levallois, dans les Hauts-de-Seine, des personnes âgées ont des séances spécifiques. 

m.leparisien.fr/sports/ile-de-france/pour-rester-jeune-jouez-au-tennis-de-table-09-11-2018-7938699.php